Philippe GOETHALS
A LA DECOUVERTE DE HEIGNE
14. Rue Anseele
La rue Anseele croise la rue de la Madeleine, près de la librairie.  Sur la vue ci-dessus (de la Rue de la Madeleine, on aperçoit une petite bicoque qui a disparu depuis; c'est de ce coin, sur la gauche, que débouchent tous les groupes de Madeleine pour le défilé devant la tribune.
Ci-dessous, Le Maréchal Jules FRANCQ à cheval va juste sortir de la rue Anseele de cet angle.
Nous sommes entrés dans la rue Anseele, l'ancienne rue des Pierres ou encore la rue Saint Roch.  C'est un des plus anciens chemins d'Heigne qui traversait jadis des champs de bruyères.  A l'emplacement de l'actuelle chapelle Saint Roch se dressait un ancien édifice détruit par le bombardement des américains en 1944.  Avant ces chapelles, se dressait la Croix Saint Roch, dès le 17è siècle.  La Madeleine s'arrête devant la chapelle chaque année lors de la Marche; c'est le dernier arrêt avant le passage devant la tribune. 
Chapelle Saint Roch 2004
Ci-dessous nous découvrons les élèves d'une des plus veilles écoles communales de Jumet.  Construite en 1875, l'école Devrette fut également victime du bombardement.  Des anciens bâtiments, il ne subsiste plus que ceux situés tout à l'arrière.  On ne peut plus les découvrir que lorsque l'on va voter.  De tous nouveaux locaux très modernes ont en effet pris place entre les vestiges de l'ancienne école et le monument dressé devant celle-ci en hommage aux victimes du bombardement.
La Maison Rolin, dont le bâtiment existe toujours, se situe à l'autre coin du croisement de la rue de la Madeleine et de la rue Anseele.  C'était une papeterie-imprimerie-librairie tenue par Madame Rolin.