Patrick CORDIER
NOS VÎS CABARETS
RUE DE MARCHIENNE
AU BLANC MAJOR
Le café "Au blanc Major" était situé à l'angle de la rue de Marchienne et de la rue Destrée, à l'actuel Shoe Post.

Le tram s'arrêtait juste à la hauteur du cabaret, ce dont profitait beaucoup de pour se payer une bonne bière en attendant le tram.

A droite de la photo ci-dessus, la pancarte blanche mentionne le mot "atout".  C'était peut-être un café également.
Sur cette photo de 1906, le trottoir fait office de terrasse.  A la fenêtre, le serveur (ou peut-être le patron) pose avant la prochaine tournée !

Remarquez, sur le mur, l'anneau qui servait à attacher les chevaux.
LA MAISON DE TOUS
Il était situé à la rue de Marchienne, près de la place du Ballon (Gohyssart), près de l'église.


CAFE DE LA FORET
Etablissement situé à l'angle des rues de Marchienne et Puissant, près du bois Puissant.
Son propriétaire était Eugène Delbuchesse (1912).

Ce café se trouvait en face de l'entrée administrative du charbonnage d'Amercoeur.
Il a changé plusieurs fois de dénomination : "Ciens du Mâle" ou encore "le café du Cimetière".  Actuellement, c'est un fleuriste.