Albert DEQUESNE
CHAPELLES ET POTALES
Notre Dame de Fatima - Rue de la Station
Dans "Jumet en flânant", (Editions Graphing 1973), au chapitre consacré aux chapelles disparues, robert Arcq précise :

"A Jumet Try Charly, au coin des rues Biernaux et de la Station (NDLR : noms actuels)
s'élevait une petite chapelle en briques dédiée à Notre Dame de Bonsecours...
En 1907, la rectification du tracé de la rue décida de sa démolition. 
Ce qui restait du terrain sur lequel elle s'élevait et qui appartenait aux époux Rousseaux fut acquis en 1914 par l'abbé Binet, curé de Jumet, dans l'intention d'y reconstruire un oratoire. 
La guerre de 14-18 empêcha cette reconstruction.
En 1920, les héritiers de l'abbé Binet, décédé entre-temps, cédèrent l'emplacement au vicaire Lamy qui y fit élever la potale en béton que nous connaissons aujourd'hui".

La chapelle ND de Bonsecours
cartes postales du début du XXe siècle
Collection HUNIA CASTELLUM
Aujourd'hui, à cette croisée des chemins, au pignon de la maison de l'Armée du Salut, à l'entrée de la rue Biernaux, on trouve donc, caché sous les branches - c'est plus évident en hiver - un oratoire en moellons dédié à Notre Dame de Fatima.
Cl. A. DEQUESNE
Une plaque donne des indications relatives à la construction.
On est donc ici devant une construction datant de 1958 en remplacement d'un précédent édifice construit en 1848 et ensuite disparu !

Nous sommes confrontés à un problème de dates qui ne se recoupent pas.  Une solution est dès lors envisageable : il s'agit de deux chapelles différentes, ce qui est assez probable puisqu'on glisse de Notre Dame de Bonsecours à Notre Dame de Fatima !...  En notant que la potale en béton dont nous parle Mr R. Arcq n'existe plus.

Cet exemple illustre bien l'évolution de la ferveur populaire et les changements qui en découlent.
Historiquement, la dévotion à Notre Dame de Bonsecours est beaucoup plus ancienne que celle de Notre Dame de Fatima.

Bonsecours (dans la banlieue de Rouen - Seine Maritime - France) possède une basilique à Notre Dame de Bonsecours érigée dans la première moitié du XIXe siècle.  La présence d'un oratoire et d'une chapelle à cet endroit est attestée depuis 1034, l'afflux des pèlerins au fil des années et des siècles ayant conduit à l'édification successive de plusieurs églises...  jusqu'à la basilique.

Notre pays n'est pas en reste : Bonsecours (Péruwelz) a aussi sa basilique, qui fut construite et inaugurée en 1892, mais dès le XVIe siècle existait déjà sur le site une chapelle fréquentée par de très nombreux pèlerins. 
Cl. A. DEQUESNE
Quant à la dévotion à Notre Dame de Fatima, elle ne date que du siècle dernier après les apparitions de 1917, lorsque 3 jeunes bergers déclarèrent avoir été témoins de six manifestations de la vierge et de phénomènes surnaturels.
Collection HUNIA CASTELLUM
C'était la guerre...  Inutile de préciser que l'évènement a marqué les esprits en cette période très difficile à vivre pour tous.  On peut donc imaginer très facilement comment une ferveur a pu céder le pas à une autre peut-être plus neuve, plus contemporaine : la Vierge de Fatima n'avait-elle pas prédit par exemple la fin du premier conflit mondial !